Partenaires

L'Institut français de la vigne et du vin (IFV) est le résultat d'une fusion entre deux instituts techniques publics français spécialisés en viticulture: l'Etablissement National Technique pour l'Amélioration de la Viticulture (ENTAV) et l'Institut Technique de la Vigne et du Vin (ITV France). Classé comme centre technique qui suit le Code de la recherche, l'IFV assure une mission considérée d'intérêt public pour l'ensemble du secteur de la viticulture dans les domaines de la sélection végétale, la viticulture, la vinification et la commercialisation des produits de la vigne.
Au niveau international et depuis 2008, l'IFV développe et gère la Charte de Fontevraud qui vise à l'engagement commun des syndicats de la viticulture, des autorités et des centres de recherche et de développement dans un processus volontaire de protection et mise en valeur des paysages viticoles. Il vise un développement durable du secteur, et travaille donc en collaboration avec d'autres instituts sur la conservation, la lutte biologique et les avantages de la gestion du paysage.

L'IFV et son travail sur la biodiversité fonctionnelle et le paysage, ajouté à son expérience en tant que coordinateur de projet (projet d'éco-innovation 2009 WINENVIRONMENT) sera utile pour la bonne coordination des aspects techniques de l'ensemble du projet BioDiVine (notamment dans la zone de démonstration des Costières de Nîmes). L'IFV est également en charge de réaliser une analyse cartographique de chaque zone de démonstration, et assurera le suivi et l'analyse des actions concrètes de conservation mises en œuvre sur la zone de démonstration des Costières de Nîmes. Son expérience en publications et son réseau faciliteront également la rédaction et la diffusion des résultats. De plus, ses contacts avec des organisations professionnelles du secteur vinicole seront précieux lors de l'organisation des journées portes ouvertes et des ateliers de formation.





Vitinnov est une association professionnelle sans but lucratif œuvrant pour la recherche et le développement en viticulture durable.
Les principaux objectifs Vitinnov sont d'obtenir, de valider et de publier scientifiquement des méthodes novatrices concernant la gestion intégrée des parasites en viticulture. Une de leurs activités, développée depuis 2008, est le suivi de la biodiversité en relation avec la gestion du vignoble et du paysage. Six études ont déjà été entreprises en France, en utilisant une méthode simple (rapide évaluation de la biodiversité RBA) pour évaluer la biodiversité des arthropodes. Deux études sont menées à l'échelle du champ (en comparant la biodiversité des inter-habitats), deux à l'échelle du paysage (en utilisant la description du paysage par les SIG) et deux autres sont des études spécialement conçues en fonction de la demande des viticulteurs (influence de l'application d'insecticides contre la confusion sexuelle, l'influence de sous-bois vigne).
Par conséquent, dans le projet BioDiVine, Vitinnov mettra à profit son expérience acquise lors de ses études antérieures sur la surveillance de la biodiversité pour former les partenaires à l'utilisation de la méthode RBA et fournir un système de pièges pour arthropodes.
Vitinnov devra gérer 2 sites de démonstration en France (Limoux et St-Emilion) et analyser les données collectées dans chacune des zones de démonstration, et ce, tout au long du projet. Comme l'association est déjà impliquée dans la communauté scientifique de la lutte antiparasitaire, l'Vitinnov participera facilement à la valorisation des résultats du projet grâce à la participation à des conférences et à des publications dans des revues spécialisées.

 

Le "Consejo Superior de Investigaciones Científicas" (CSIC) est le plus grand organisme public de recherche pluridisciplinaire d'Espagne. Il dispose d'un personnel de plus de 10 000 employés, dont 3202 scientifiques et environ 3802 chercheurs pré et post-doctorants. Le CSIC a 116 instituts répartis dans toute l'Espagne. Il y a également une délégation à Bruxelles. Le CSIC a une grande expérience dans la participation et la gestion des projets de R&D et de formation. Dans le cadre du 6ème programme-cadre de la Commission Européenne (PCRD), la SCCI a signé 418 contrats (dont 37 en tant que coordinateur). La CSIC est le cinquième organisme en Europe dans l'exécution et le financement de projets (http://www.csic.es).

L'ICVV (Instituto de Ciencias de la Vid y del Vino) (www.icvv.es) a été récemment créé par les Instituts de recherche CSIC, en tant qu'interface entre l'Université de La Rioja et le Gouvernement de La Rioja. Il est situé à Logroño (nord de l'Espagne), qui est la capitale de La Rioja, une région réputée pour la production de vin en Espagne. L'Institut est destiné à devenir un centre de recherche multidisciplinaire en développement des connaissances fondamentales et des applications technologiques sur la viticulture et l'œnologie.
Profitant de cette expérience, l'ICVV-CSIC implantera le projet BioDiVine dans une vaste zone d'un parc régional de La Rioja. Ils fourniront une expertise pertinente sur la viticulture et un arrière-plan scientifique pertinent pour l'analyse des données et mener à bien l'action portant sur les populations microbiennes. De plus, en tant que grande institution reconnue, la participation de l'ICVV-CSIC sera un atout pour la communication du projet et les actions de diffusion.

L'Institut Catalan de la Vigne et du Vin (INCAVI) est un institut de recherche qui vise à promouvoir l'innovation dans le secteur de la viticulture et la vinification. Cette organisation est le fruit d'une initiative lancée par la région de la Catalogne pour soutenir le développement de l'innovation dans le secteur vinicole catalan.


L'Association pour le développement viticole dans la vallée du Douro (ADVID) a été créée en 1982 par un petit nombre de propriétaires de grands domaines viticoles. La mission de l'ADVID est de promouvoir les innovations technologiques, afin d'améliorer la qualité du raisin et du vin, l'augmentation de la rentabilité et la réduction des coûts de production. Pour ce faire, l'ADVID offre des cours de formation aux agriculteurs, développe des essais à la ferme, organise des manifestations sur le terrain et fournit un appui technique par des visites individuelles et des bulletins d'information.
En 27 ans d'activité, l'ADVID a atteint les objectifs prévus initialement. Les grandes lignes sont: la caractérisation du climat (collecte et traitement des données météorologiques), la relation de l'eau dans les vignobles, la restructuration des collines couvertes de vignes avec pour objectifs un degré supérieur de mécanisation, la sélection des cépages et porte-greffe, la densité de plantation et de formation de la vigne. En tant qu'aide à la reconversion, des études économiques ont été menées sur les plantations et le maintient de la vigne.

L'ADVID a été impliquée dans l'expérimentation et l'extension de la protection des végétaux et ce, depuis sa fondation. Toutefois, le travail sur la lutte antiparasitaire intégrée (IPM) a commencé que très récemment (1997), dans le but de promouvoir des pratiques agricoles durables. Depuis 2000, l'ADVID a été impliqué dans des études concernant la gestion sécuritaire et environnemental des parasites, y compris la perturbation de l'accouplement Lobesia botrana, et l'identification de ses auxiliaires dans le but d'améliorer la biodiversité fonctionnelle dans les vignobles du Douro. Depuis le début des années 90, un groupe de 12 exploitations essentiellement de grandes exploitations, totalisant environ 1011 hectares, a reçu de l'aide pour introduire les pratiques IPM et ICM. Depuis 1997, quatre nouveaux membres du personnel technique ont été embauchés par l'ADVID (sept au total), afin de vulgariser les pratiques EPM et ICM. Le nombre d'agriculteurs participants a augmenté de 12 à 180, et la surface totale de 1011 hectares à 3642 hectares. A l'heure actuelle, l'ADVID comprend 210 membres: producteurs efficaces (expéditeurs de Porto), collectifs et individuels.

Euroquality est un prestataire de services établi en 1997 spécialisé dans les projets européens de recherche et d'innovation. Ses principales activités sont le conseil en innovation, le transfert de technologie, les études économiques et évaluation des politiques, les audits technologiques et la gestion des projets européens de recherche et de développement. Le développement des outils de communication BioDiVine, à la fois internes et externes, se reportera au degré élevé d'expertise de la société dans le développement de solutions informatiques.

Euroquality a une grande expérience et de grandes compétences en gestion de projet vu que le cabinet a déjà coordonné plus de 15 projets de recherche européens pour lesquels il a développé des portails web et des outils informatiques. La dernière vérification réalisée par la Commission européenne en février 2009 a souligné ses rigoureuses capacités de gestion. Le rôle d'Euroquality dans le projet LIFE + 2009 BioDiVine sera d'aider l'IFV dans la gestion administrative et financière. En outre, il sera en charge de la diffusion des résultats du projet et la préparation de la phase d'exploitation en collaboration avec l'IFV.